Les accessoires

.



La palette

C'est une pièce de cuir qui protège les doigts du frottement de la corde au moment de la décoche.

Le protège bras

Il est fixé sur le côté interne de l'avant-bras afin de le protéger de la corde, lors de la décoche.

Le plastron

Il est fixé du côté du bras d'arc et permet de plaquer les vêtements, afin d'éviter qu'ils gênent le passage de la corde lors de la décoche.

La dragonne

C’est un lacet qui relie la main d’arc à l’arc, pour éviter qu’il ne tombe en fin de geste.

Le carquois

Il est soit dorsal, soit de taille, et permet d'avoir les flèches à portée de la main pendant le tir.

La fausse corde

Corde pour bander l’arc.



Spécial jeunes Concours >album

Choix de l'arc

• Déterminer son œil directeur est important pour l’achat de votre arc, suivre ce petit test pour choisir le sens de poignée :

pointer votre index bras tendu sur un repère situé à 3m les deux yeux ouverts, fermez alternativement l’œil droit et l’œil gauche, celui qui a dirigé votre index sur le repère visé est votre œil directeur. Pour la puissance et la taille de l’arc faites vous conseiller par votre entraîneur.

Détails

Disciplines

• Discipline Olympique le tir à l’arc a été inscrit au programme des Jeux en 1900 pour la première fois, puis en 1908 et 1920, mais il a fallu attendre 52 ans avant qu’il devienne sport olympique.

Le FITA STAR les hommes tirent à 90, 70, 50 et 30 mètres et les femmes tirent à 70, 60, 50, et 30 mètres. Jusqu'en 1984, cette épreuve était celle retenue aux jeux olympiques.

Détails

Histoire

• Tout au long de l’histoire, l’arc est utilisé comme arme de chasse et de guerre.

Mais c’est au Moyen Age que certaines pratiques actuelles du tir à l’arc trouvent leurs racines.
De nos jours, de nombreux clubs sportifs de tir à l’arc existent, certains sont appelés Compagnie d’arc en souvenir des anciennes compagnies du Moyen Age

Détails